Techniques & process

Modes de traitement électrolytique

Tonneau ou à l’attache

Selon leur poids, forme et dimensions, les pièces sont traitées à l’Attache (c’est-à-dire suspendues à un porteur spécifique adapté) ou bien en Vrac par l’emploi de tonneau galvanique. Ce procédé permet la dorure ou l’argenture de pièces en vrac. Il est particulièrement utilisé pour les petits articles de bijouterie ou visserie, contacts électriques…
Nos plus petits tonneaux permettent même de traiter des diamètres inférieurs au millimètre.

Electrolyse sélective au tampon

Ce procédé permet de dorer ou d’argenter par électrolyse tout ou partie d’une pièce sans avoir à recourir à des opérations de masquage ou d’épargne. Il est rendu possible grâce à une bonnette alimentée en solution d’électrolyte et en réalisant des passes successives et régulières sur les parties à traiter. Particulièrement utile que ce soit pour les pièces de grandes dimensions ou pour tout élément assemblé.

Bains techniques ou décoratifs

Les caractéristiques des bains sont adaptées à des applications techniques (industrie électrique ou mécanique) ou décoratives (bijouterie, orfèvrerie). La dureté du dépôt par exemple varie de 120 HV pour l’argent technique à 80 Hv pour l’argent d’orfèvrerie. Les autres constituants permettent d’ajuster la brillance ou la teinte du dépôt (bains d’Or jaune, rose) ou pour d’autres dépôts techniques tels que le Palladium, le Rhodium, le Nickel…

Prestations complémentaires

Pré-traitement : La préparation du substrat est essentielle pour le rendu final. Une ligne de polissage manuelle ou automatique par bols vibrant (tribofinition) ainsi qu’une cabine de microbillage permettent d’ assurer la meilleure des finitions pour vos produits avant le traitement en dorure ou argenture.

Polissage manuel

Tribofinition

Microbillage

Finition pour une protection optimale
ou personnalisation de vos produits

Selon vos objectifs, esthétiques ou techniques, optez pour une finition sur-mesure.

Oxydation ou patines anciennes

L’oxydation chimique est réservée aux pièces argentées alors que la patine (mélange d’huile à vieillir et de pigment coloré)  s’applique plutôt aux articles dorés. Leur but commun est soit de vieillir prématurément l’objet, soit de donner du contraste à une zone privilégiée. Tout réside dans le dosage et le coup de main pour obtenir l’effet souhaité.

Passivation

La passivation est réservée aux pièces argentées. Elle est réalisée par voie chimique en déposant un film organique qui protège l’argent de l’oxydation naturelle. Celui-ci reste efficace pendant la période de stockage, tant que le “film” n’est pas supprimé (essuyage, lavage…).

Vernissage

Selon l’usage, et afin d’assurer une protection aux pièces dorées ou argentées après leur traitement, une application de vernis polyuréthane peut être réalisée en cabine hors poussière suivi d’un passage au four étuve pour séchage ventilé.